Espagne

BODEGAS TOBIA

Cuvée Blanco

65,40 €
Un blanc de la Rioja aux notes exotiques et épicées
Format:

Une cuvée originale qui n'est pas millésimée, à l'image des champagnes, et provenant de vins d'années différentes. L'intérêt est simplement de pouvoir travailler l'équilibre du vin. Il est issu d'un assemblage de 6 cépages blancs. Les vignes, âgées de 15 à 60 ans, sont situées  à des altitudes élevées, allant de 550 à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui  apporte une fraîcheur naturelle au vin. Une partie du vin est fermentée et élevée en barrique de chêne américain pendant 3 mois. L'autre partie est élevée en cuve inox avec ses lies fines pendant 3 mois également. Ce vin dévoile des notes de citron, de mandarine, de poire, de pomme, de fruit de la passion, d'ananas, de fleur d'oranger, de cannelle et de notes vanillées. La bouche traduit fraîcheur et intensité aromatique. La finale se prolonge sur les agrumes et les épices.

Cépages : Viura, Tempranillo Blanco, Sauvignon Blanc, Maturana Blanca et Grenache blanche

Alcool : 13,5 %

Garde : 1-3 ans

Ce vin rond et aromatique conviendra très bien avec des plats orientaux, des accras de morue, un risotto curry-coco aux crevettes, des brochettes de poulet au gingembre, une paella ibérique ou encore avec un morceau de Munster.

L'histoire du vin en Espagne est si ancienne que personne ne sait vraiment qui a apporté les premières vignes dans la région. Lorsque les Phéniciens sont arrivés il y a quelque 3 000 ans et ont fondé les villes actuelles de Cadix et Jerez, la viticulture était bien établie et les vins espagnols se sont largement commercialisés dans toute la Méditerranée et en Afrique du Nord.



On pourrait dire que l'Espagne est un miracle viticole. Après des années passées à l'écart du monde des grands vins, elle est aujourd'hui un acteur majeur. L'investissement et l'ambition dans les vignobles et les chais se traduisent par des rouges de plus en plus riches et complexes (souvent très alcoolisés) et épicés qui sont de plus en plus appréciés par les consommateurs internationaux.



Fière de posséder plus de terres consacrées à la vigne que toute autre pays, l'Espagne ne fait que commencer à capitaliser sur cette ressource de manière cohérente. L'Espagne est un enchevêtrement anarchique de régions et de sous-régions, tout comme son paysage est un enchevêtrement anarchique de paysages incroyablement bruts. Un coup d'œil sur une carte permet de se rendre compte de la diversité climatique entre les nombreuses régions viticoles espagnoles, des vignobles verts et détrempés de la Galice, sur la côte nord de l'Atlantique, aux vignobles grillés du sud-est de la Méditerranée. La grâce salvatrice de l'Espagne, sur le plan de la viticulture, est l'altitude moyenne de ses vignobles, supérieure à 600 mètres. Une grande partie des vignobles espagnols parviennent donc à produire des raisins de bonne couleur et d'acidité simplement parce que les températures nocturnes sont relativement basses et que les raisins ne mûrissent pas avant la fin d'une période de végétation suffisamment longue.



Mais il y a un véritable trésor à trouver pour ceux qui sont prêts à creuser et, maintenant qu'une classe de connaisseurs s'est développée en Espagne, toutes sortes d'investisseurs ambitieux ont fait leur part pour changer l'image du vin espagnol. Aujourd'hui, une nouvelle génération de viticulteurs a tranquillement commencé à élaborer des vins spectaculaires et à expérimenter des cépages qui auraient été impensables il y a peu de temps encore. Le vin reste une denrée importante et fait partie intégrante de la culture espagnole.

La Rioja


La Rioja est aujourd'hui la région viticole la plus célèbre d'Espagne. Ses vignobles les plus au nord sont situés dans les régions voisines de Navarre et du Pays basque. La région est délimitée par des caractéristiques géographiques qui sont le fleuve de l'Èbre et les chaînes de montagnes de Cantabria. Ces montagnes, qui longent la Rioja du nord et à l'ouest, offrent un abri contre les influences froides et humides de l'océan Atlantique ce qui offre un climat plus chaud et plus sec que celui du nord. La Rioja peut-être divisée en 3 zones :



→ La Rioja Alta est la partie occidentale de la Rioja. Comme son nom l'indique, les vignobles sont situés à des altitudes plus élevées. Les sols contiennent plus d'argile, de fer et d'éléments alluviaux et moins de calcaire que ceux de la région voisine d'Alavesa. Les vins ont tendance à être considérés comme élégants avec une acidité équilibrée.



→ La Rioja Alavesa est constituée de deux enclaves distinctes de terres adjacentes à la Rioja Alta. Bien qu'elles se situent toutes deux dans la zone Rioja, elles ne font pas partie de La Rioja, mais plutôt de la province basque d'Alava. Les vignobles sont situés à des altitudes similaires à celles de la Rioja Alta, et le macroclimat est similaire. Les sols ont tendance à être plus calcaires que dans la Rioja Alta et les vins peuvent présenter une plus grande acidité.



→ La Rioja Oriental (anciennement Rioja Baja) est la partie orientale de la zone de la Rioja. Le climat y est beaucoup plus fortement influencé par la Méditerranée. Plus sec et plus chaud que les deux autres régions, le Garnacha y est davantage mis en valeur. Les vins peuvent être nettement plus charpentés que ceux des autres sous-régions. La plus grande partie de la région se trouve au sud de l'Ebre, dans la région de La Rioja. Cependant, dans la zone orientale, les vignobles de la Rioja au nord du fleuve se trouvent en fait dans les limites politiques de la Navarre.

Vous devriez également aimer