Autriche

BRUNO LAUNDAUER

Ruster Eiswein Furmint/Pinot Blanc 2018

35,00 €
Un vin de glace autrichien alliant finesse et complexité
Format:
Après 6 années de disette et beaucoup de raisins perdus, Bruno Landauer revient enfin avec un nouveau Vin de glace (Eiswein). En effet le dernier datait de 2012. A l'origine, les raisins (50% Furmint et 50% Weissburgunder) issus de deux vignobles distincts, étaient destinés à l'élaboration d'un moelleux de type Beerenauslese et devaient être vendangés trois ou quatre jours plus tard. Mais un bon coup de gel inattendu le 28 novembre 2018 au soir lui a fait changer d’avis et lui a permis de réaliser cet Eiswein...

Voici donc une micro-cuvée de 680 litres environ, réalisé à 5h du matin. La vendange a débuté par -7°C, base minimale pour un produit de ce type. A 12h, tout était terminé et les raisins commençaient leur très lent cycle de pressurage. La robe est claire, gage d’un bon état sanitaire des raisins. Au nez, c'est la finesse et l'élégance, plus que la grande puissance qui domine. la bouche confirme l'impression olfactive avec beaucoup d'équilibre et des arômes de gingembre, de pomme verte, de coing, d'anis, d'agrumes frais, de fève de cacao, de fleurs blanches et d'épices douces. C'est un liquoreux alliant finesse et longueur qui démontre la grandeur des vins de glace.

Sucres résiduels : 145 g/L

Cépages : 50% Furmint, 50% Pinot Blanc

Alcool : 11%

Garde : 10 ans +

A marier sur une crème brulée à la bergamote, un sorbet à la pêche, une tarte citron meringuée ou avec des macarons au fruit de la passion.

La viticulture autrichienne a fait, depuis plus de dix ans, un bond énorme en matière de qualité du vin. Aujourd'hui, les vignerons autrichiens ne produisent plus de vins bon marché pour la consommation de masse, mais des vins raffinés et complexes. L’Autriche produit 65% de vins blancs. D'un point de vue assez global, les vins autrichiens sont plus puissants et plus riches que ceux du voisin allemand. Le grand cépage national et le plus planté, est le Grüner Veltliner (cépage blanc autochtone). La production de vins rouges continue d'augmenter en volume comme en intensité et en qualité. Dans le Burgenland surtout, les producteurs tirent le meilleur parti d’un encépagement original associant cépages locaux (blaufränkish, saint-laurent, zweigelt) et français (cabernet-sauvignon, merlot et pinot noir).



Le climat de l'Autriche est un climat essentiellement continental avec des hivers froids et des étés chauds. Le pays subit 4 influences principales. A l’est, les influences continentales venues de la Pannonie, à l'ouest les influences atlantiques mais aussi des vents froids venus du nord et au sud les influences méditerranéennes. Le Danube qui serpente langoureusement dans de nombreux vignobles apporte de nombreux microclimats aux vignobles.

Burgenland


Le Burgenland est la deuxième plus grande région viticole d’Autriche. Ce territoire est lui-même divisé en quatre zones viticoles : le Mittelburgenland, le Südburgenland, le Neusiedler See et le Neusiedler See-Hügelland. La région s'étend le long de la frontière hongroise, juste de l'autre côté de laquelle le Tokaji est réalisé. Ce territoire profite de conditions idéales pour la culture de la vigne, notamment grâce à un sol favorable et un climat chaud, caractéristique de la plaine pannonienne. À cela s’ajoute le lac de Neusiedl, qui agit comme récupérateur de chaleur et régulateur de l’humidité de l’air.



La sous-région : Rust


Au milieu de l'Europe, où les cultures les plus diverses se mélangent, se trouve la petite ville libre de Rust, vieille de plusieurs centaines d'années, dans le Burgenland. Les pentes ensoleillées du sud-est de la région montagneuse autour de Rust, qui sont aménagées comme un amphithéâtre autour de la ville et du lac de Neusiedl, comptent parmi les vignobles les plus traditionnels et les meilleurs d'Autriche. Le climat et le microclimat particulier sont fortement influencés par le lac et le climat continental, la grande surface de ce lac est un régulateur de température et d'humidité millénaire.

Vous devriez également aimer