Espagne

Alvaro Palacios

La Baixada 2021

277,00 €
Un des fleurons d'Alvaro Palacios, alliant intensité, élégance et complexité.
Format:

Si il y a bien un vigneron d'Espagne dont le talent et le génie est mondialement reconnu, c'est bien celui d'Alvaro Palacios. Ses vins , bourrés de complexité et d'élégance, ont redonné un nouveau souffle aux vins d'Espagne. Le domaine, basé dans la région viticole espagnole du Priorat, est réputé pour sa production de vins qui reflètent fidèlement le terroir unique de cette région. Álvaro Palacios, un pionnier dans l'utilisation de méthodes de viticulture biodynamique en Espagne, a grandement contribué à élever le profil des vins du Priorat grâce à ses cuvées innovantes et haut de gamme.

La Cuvée La Baixada est un ajout relativement récent aux ‘crus’ d’Alvaro Palacios, qui provient d’une parcelle isolée de 1,3 hectare sur le vignoble de Finca Dofi (une autre cuvée de la gamme). Les vignes de Grenache, plantées en 1996 sur des sols d'ardoise puis surgreffées avec du matériel végétal de l’Ermita (cuvée légendaire du domaine), y produisent des grappes aérées avec de petites baies à très faible rendement. Les vendanges sont manuelles, l'égrappage partiel et la fermentation en se déroule en foudres grâce aux levures indigènes. L'élevage du vin dure 20 mois en foudres puis sera mis en bouteille sans collage ni filtration. Ce vin dégage des arômes intenses de fruits noirs, de baies sauvages, de mûres, de myrtilles, de prune bleue, de poivre blanc, de violette, de réglisse, de graphite et d'épices méditerranéennes. La bouche est juteuse et souple avec de tanins fins et une tension minérale et nous emmène sur une finale persistante et complexe.

Cépages : 94% Grenache, 6% Carignan

Alcool : 14,5 %

Garde : 10 ans +

Ce vin intense et aromatique s'accordera avec des plats riches en saveurs, tel qu'un jarret de bœuf à l'orange et aux épices, des côtelettes d'agneau à l'ail et au thym avec un tian de légumes aux tomates séchées ou encore une belle planche de Pata Negra.

L'histoire du vin en Espagne est si ancienne que personne ne sait vraiment qui a apporté les premières vignes dans la région. Lorsque les Phéniciens sont arrivés il y a quelque 3 000 ans et ont fondé les villes actuelles de Cadix et Jerez, la viticulture était bien établie et les vins espagnols se sont largement commercialisés dans toute la Méditerranée et en Afrique du Nord.



On pourrait dire que l'Espagne est un miracle viticole. Après des années passées à l'écart du monde des grands vins, elle est aujourd'hui un acteur majeur. L'investissement et l'ambition dans les vignobles et les chais se traduisent par des rouges de plus en plus riches et complexes (souvent très alcoolisés) et épicés qui sont de plus en plus appréciés par les consommateurs internationaux.



Fière de posséder plus de terres consacrées à la vigne que toute autre pays, l'Espagne ne fait que commencer à capitaliser sur cette ressource de manière cohérente. L'Espagne est un enchevêtrement anarchique de régions et de sous-régions, tout comme son paysage est un enchevêtrement anarchique de paysages incroyablement bruts. Un coup d'œil sur une carte permet de se rendre compte de la diversité climatique entre les nombreuses régions viticoles espagnoles, des vignobles verts et détrempés de la Galice, sur la côte nord de l'Atlantique, aux vignobles grillés du sud-est de la Méditerranée. La grâce salvatrice de l'Espagne, sur le plan de la viticulture, est l'altitude moyenne de ses vignobles, supérieure à 600 mètres. Une grande partie des vignobles espagnols parviennent donc à produire des raisins de bonne couleur et d'acidité simplement parce que les températures nocturnes sont relativement basses et que les raisins ne mûrissent pas avant la fin d'une période de végétation suffisamment longue.



Mais il y a un véritable trésor à trouver pour ceux qui sont prêts à creuser et, maintenant qu'une classe de connaisseurs s'est développée en Espagne, toutes sortes d'investisseurs ambitieux ont fait leur part pour changer l'image du vin espagnol. Aujourd'hui, une nouvelle génération de viticulteurs a tranquillement commencé à élaborer des vins spectaculaires et à expérimenter des cépages qui auraient été impensables il y a peu de temps encore. Le vin reste une denrée importante et fait partie intégrante de la culture espagnole.

La Catalogne


La capitale de la Catalogne, Barcelone, est la deuxième ville d'Espagne et abrite l'un des plus grands ports de la Méditerranée. Cette situation en bord de mer a certainement favorisé le secteur viticole de la région tout au long de l'histoire, tout comme les millions de touristes qui affluent vers la ville chaque année. La Catalogne est considérée comme distincte des autres régions viticoles espagnoles en raison de la polyvalence de ses styles de vin. La France exerce une forte influence sur deux de ses vins les plus connus, le Cava mousseux de style champenois et ses vins de table rouges, qui présentent des caractéristiques similaires à ceux produits du Roussillon, juste de l'autre côté des Pyrénées. Il n'est pas surprenant, étant donné sa situation géographique, que le climat de la Catalogne soit fortement méditerranéen, avec des zones côtières chaudes connaissant des précipitations modérées. L'intérieur des terres ressemble davantage aux plateaux arides du centre de l'Espagne, bien qu'il y ait de nombreuses zones plus fraîches entre les contreforts et sur les sites élevés où l'on cultive le Cava, la marque de fabrique de la région. Il s'agit notamment du Macabeo, du Parellada, du Xarel-lo et de certains Chardonnay.



La sous-région : Priorat


Le Priorat est une petite région viticole dynamique de Catalogne, au nord-est de l'Espagne, dont les vins rouges intenses et corsés ont acquis une grande notoriété au cours des dernières décennies. Le vin classique du Priorat est élaboré à partir de vieux cépages Garnacha et Carignan, et présente des arômes concentrés de réglisse, de goudron et de cerises au brandy. Le climat est continental, étant donné sa proximité relative avec la Méditerranée et les étés sont longs, chauds et secs avec des précipitations très faibles. Les vignobles chauds et secs d'Espagne sont connus pour leur faible rendement, mais les vignes du Priorat ont un rendement 5 fois plus petit que la moyenne. Ce rendement est étroitement lié à la qualité : s'ils sont faible, cela signifie une qualité supérieure. Trois raisons principales expliquent les rendements très faibles du Priorat : le climat, les sols pauvres en nutriments et l'âge des vignes.

Vous devriez également aimer