Afrique du Sud

DORRANCE WINES

Kama Chenin Blanc 2016

132,00 €
Un Chenin plein d'élégance aux notes minérales séduisantes
Taille:

Un superbe Chenin dont les grappes ont été soigneusement récoltées à la main dans la région de Perdeberg et vieilli 9 mois en œufs de béton, une technique d'élevage très répandu en Afrique du sud. "Kama", synonyme de plaisir des sens, ou l'un des quatre buts ultimes de la vie pour les hindous, a été crée en l'honneur de Sabrina, muse et femme du vigneron du domaine : Christophe Durand. C’est un vin riche en fruits alliant des notes de pomme gala, de melon, d'ananas, de pêche blanche et de citron. Aux antipodes d'un vin technologique, il est rafraîchissant, minéral, dense avec une une finale longue et délicieuse. 

Cépages : 100% Chenin

Alcool : 14 %

Garde : 5-10 ans

A découvrir avec des poissons blancs, des crustacés revenus à la poêle, des beignets de courgettes au comté ou avec des brochettes de gambas grillées.

Les premières vignes ont été plantées en Afrique du Sud par des colons hollandais dans les années 1650, bien que la production de vin n'ait pas vraiment commencé à décoller avant l'arrivée des protestants français, dans les années 1680, avec leurs compétences et leurs connaissances en matière de viticulture. Stellenbosch est également une région viticole historique, les premiers vignobles y ayant été plantés dans les années 1690.



De nos jours l'Afrique du Sud est l'un des plus importants pays producteurs de vin de l'hémisphère sud. Avec plus de 300 ans d'histoire viticole, elle est souvent décrite comme un pont entre l'Ancien et le Nouveau Monde. La majorité des vins sont produits selon les techniques de vinification du Nouveau Monde, mais ils ont souvent plus en commun stylistiquement avec leurs homologues de l'Ancien Monde. Depuis la fin de l'apartheid, le vin sud-africain a bénéficié d'une attention internationale et a été acclamé pour sa grande variété de styles.



L'industrie vinicole sud-africaine est répartie dans le paysage luxuriant et accidenté du Cap-Occidental. Ici, l'abondance de montagnes, de vallées et de plateaux permet aux viticulteurs de produire une grande variété de styles. On trouve également des vignobles dans la région de l'Orange River du Cap Nord, où le paysage plat et aride est dominé par le désert du Kalahari. La plupart des régions viticoles d'Afrique du Sud ont un climat méditerranéen, fortement influencé par la rencontre des océans Atlantique et Indien.



Le cépage emblématique du pays est le Pinotage, un croisement indigène de Pinot Noir et de Cinsaut que l'on trouve rarement en quantité dans les autres pays producteurs de vin. Le Shiraz (Syrah) est également largement planté, tout comme le Cabernet Sauvignon et le Merlot (souvent réunis dans un assemblage de Bordeaux). Le Chardonnay, le Chenin et le sauvignon blanc sud-africains sont devenus populaires à l'échelle internationale au cours des dernières années.

Western Cape


C’est de loin la Zone géographique la plus connue et la plus emblématique de l’Afrique du Sud. Elle abrite les régions prestigieuses de Stellenbosch, de Paarl et du Cap et peut être considéré comme l’épicentre de la région viticole. Le climat est essentiellement méditerranéen. La région de « Western Cape » est traversée par des chaines de montagnes spectaculaires qui sont particulièrement importantes pour la viticulture car elles forment des microclimats particulièrement intéressants pour la diversité variétale.



La sous-région : Le Swartland


Traditionnellement région productrice de grains, le Swartland dont le nom signifie "Terre Noire" en hollandais, est devenue en une quinzaine d’années une des régions viticoles les plus emblématiques d’Afrique du Sud. La topographie de la région est très variée et les vignobles peuvent se trouver à flanc de montagne ou sur les collines vallonnées qui parsèment la région. Le climat est chaud de type méditerranéen avec des influences océaniques à mesure que l’on se rapproche du littoral atlantique. Le climat chaud réduit grandement l’incidence des maladies. La pluviométrie est de 400 mm par an mais la région comprend de nombreuses parcelles de vieilles vignes non irriguées aux rendements très faibles. Les sols sont majoritairement composés d’ardoises. Il existe aussi de poches de granite en particulier autour de la montagne de Paardeberg. La plupart des vignobles sont taillés en gobelet, taille qui induit une forte résistance à la chaleur et à la sècheresse. Les principaux cépages de la région sont la grenache, la syrah, le mourvèdre et le chenin blanc.

Vous devriez également aimer